Mouzon Orval 2020

MOUZON & ORVAL

75,00 

Samedi 12 septembre 2020

 

Toussaint Autocars

Effacer
Points de départ *
Pack
Dates confirmées
Prix (PP)
____________
 
12 septembre 2020 - 12 septembre 2020 75,00  Réservez maintenant
Tout à propos de MOUZON & ORVAL.

Visite guidée au Musée du Feutre à Mouzon, unique en France, il vous propose de découvrir de manière ludique et originale le plus vieux textile du monde, de ses origines aux usages industriels les plus novateurs.

Repas de midi typique : Orvaliflette.

Découverte guidée de l’Abbaye d’Orval : La visite des ruines de l’ancienne Abbaye cistercienne vous offre de découvrir un site chargé d’authenticité au fond d’une vallée où jaillit la fontaine Mathilde. Une projection introduit à l’histoire du monastère et à la vie de la communauté monastique aujourd’hui..

Temps libre à Florenville

forfait «transport – entrées guidées – repas (hors boisson)»
Tarif:  75 €
60+ : 73 €
3-11 ans : 70 €
-3 ans : offert

Villes de départ

  • 08h10 Jambes, Quick
  • 08h45 Achêne, Friterie Car Pool
  • 08h50 Ciergnon, Rochefort E411 sortie 22 Friterie
  • 09h25 Libramont, E411 sortie 26 Ferme des Sanglochons, Verlaine
  • 06h55 Charleroi, ING Rond point de Couillet
  • 07h15 Phillippeville, Carrefour Market, N97/ N5
  • 07h30 Couvin, Contrôle Technique de Mariembourg
  • 08h00 Rocroi, Rond point Le Piquet
  • 08h20 Charleville, Lycée Bazin
  • 08h50 Sedan, Parking Casino Balan

Autre(s) ville(s) sur demande

Ce qui est inclus et ce qui ne l'est pas en un coup d'œil
Ce qui est inclus dans ce voyageEléments qui sont inclus dans le prix du voyage.
  • Transport en autocar Tourisme
  • entrées guidées
  • repas (hors boisson)

 

Toussaint Autocars
Toussaint Autocars
Ce qui n'est pas inclus dans ce voyageEléments qui ne sont inclus dans le prix du voyage.
  • Les boissons

Le parc se compose de six univers, en rapport avec le monde d’Astérix.

Ces univers sont fondés sur deux principales associations : le personnage de fiction Astérix et la mythologie antique.

1. Via Antiqua

Cette partie permet l’accès au cœur du parc. Le public y trouve tous les services traditionnels comme les points d’information ou les caisses. La « rue » contient également de nombreuses boutiques et points de restauration comme le grand marché de Lutèce, les galeries gauloises, le palais bonbon, chez Rahazade, Numérobis, Gravédanlonix ou encore Le Bon Légionnaire.

Depuis 2012, cette partie du parc n’est plus considérée comme un univers à part entière du parc.

2. L’Empire Romain

Une fois sorti de la Via Antiqua, cette zone se présente comme entièrement décorée sur le thème de l’Empire romain. Fidèle à la bande dessinée, le public y retrouve panneaux et inscriptions humoristiques, dont un panneau indiquant Rome dans toutes les directions conformément au proverbe bien connu. Ce quartier propose cinq attractions et un spectacle :

  • Romus et Rapidus : un Rapid river à bord de grosses bouées, construit par Intamin en 1989 (anciennement La Descente du Styx, renommée en 2008).
  • Les Espions de César : circuit aérien où les passagers embarquent à bord de petits véhicules se déplaçant lentement, anciennement équipés de pédaliers servant à augmenter leur vitesse (Caripro, 1998).
  • Le Carrousel de César : carrousel sur le thème des principaux personnages de la BD (Atelier 1900 et Eurosujet, 1989).
  • Le petit train : train pour enfants (Zamperla, 1989).
  • Le Défi de César : mad house sur le thème du recrutement de la légion romaine (Mack Rides, 2008).
  • Gaulois-Romains : le match : spectacle se déroulant dans les arènes romaines de 940 places situées à la sortie de la Via Antiqua (2015) écrit par Thierry Calvet, mis en scène par Jean-Claude Cotillard et scénarisé par Fabrice Bollen. Anciennement l’arène des gladiateurs de 1989 à 1990, puis Jeux Olympiques de 1991 à 1994 puis Les Stars de l’Empire de 1995 à 2006, puis La Légion Recrute de 2007 à 2014.

3. La Grèce Antique

Ce quartier reçoit la thématique grecque en 1994, il était auparavant englobé dans le quartier du Grand Lac. Entièrement dédié au thème du monde hellénique et de sa mythologie, il illustre le style humoristique célèbre à la bande dessinée d’Uderzo et Goscinny. Sept attractions et un spectacle sont situés dans cette zone :

  • Le Cheval de Troie : attraction de type tapis volant, elle était d’ailleurs appelée ainsi à ses débuts 55 avant d’être renommée lors de l’arrivée de la thématique grecque (Zierer, 1989).
  • Le Vol d’Icare : montagnes russes sur le thème de l’envol puis de la chute du fils de Dédale (Zierer, 1994).
  • La Rivière d’Élis : paisible voyage à bord de petites bouées dans les typiques jardins grecs (Mack Rides, 1997).
  • L’Hydre de Lerne : attraction type pieuvre (Gerstlauer, 1995).
  • Tonnerre de Zeus : montagnes russes en bois d’une hauteur de trente-trois mètres et d’une vitesse avoisinant les 80 km/h (Custom Coasters International, 1997).
  • Discobélix : attraction de type Disk’O Coaster sur le thème des jeux olympiques (Zamperla, 2016).
  • Pégase Express : montagnes russes lancées (Gerstlauer, 2017). Avec la spécialité de repartir en arrière a mi-chemin.
  • Le Tohu Bohu : Ancêtre de L’Hydre de Lerne présent à l’ouverture du Parc (1989).
  • Le Théâtre de Poséidon : delphinarium de 2 000 places proposant des spectacles de grands dauphins et d’otaries (1989).

4. Les Vikings

Cette zone entourant l’étendue d’eau du parc était nommée Le Lac des Dauphins à l’ouverture du parc avant d’être rebaptisé Le Grand Lac puis de trouver son nom définitif en 2006. Le quartier thématique accueille six attractions :

  • La Galère : attraction type bateau à bascule (Zamperla, 1989).
  • L’Escadrille des As : manège de petits avions (Zamperla, 1989). Situé à l’origine dans la zone « À travers le temps », il fut déplacé en 1996 pour laisser la place au spectacle Main basse sur la Joconde.
  • Le Mini-Carrousel : carrousel pour les tout-petits (1990).
  • Les Petits Drakkars : manège de petits bateaux (Zierer, 1989).
  • Les Petites Chaises volantes : manège de chaises volantes réservé aux enfants, nommé Le Charivari à son ouverture (Zierer (1989).
  • Goudurix : montagnes russes en métal (Vekoma, 1989). Longtemps détentrices du record européen d’inversions avec 7 éléments, elles sont détrônées par Dragon Khan à Port Aventura en 1995.
  • Aérolaf : Aérobar (Aerophile, 2018). Ce bar qui s’élève le long d’une tour de trente cinq mètres n’est pas considéré comme une attraction. Il est exploité par une société extérieure au Parc Astérix. Ce dernier touche une rémunération de cette société.

5. À travers le temps

Anciennement désignée sous le nom de La Rue de Paris, c’est la première zone ayant un thème précis en dehors d’Astérix. Illustrant Paris, une première partie de cet univers est axé sur la vie du Moyen Âge et ses chevaliers. Une partie couverte regroupe plusieurs artisans comme un sculpteur sur pierre, un sculpteur sur bois, un maître verrier, un forgeron ou encore un potier, qui réalisent leur production sous les yeux des promeneurs.

La zone évolue ensuite, passant du Moyen Âge aux XVIIe et XVIIIe siècles. Dans la partie couverte de la rue de Paris, on retrouve diverses animations, boutiques et décors dans la lignée du Paris des temps modernes. Le visiteur y trouve cinq attractions :

  • Les Chevaux du Roy : carrousel semblable à son homologue de l’Empire Romain, mais orienté sur un thème médiéval (Atelier 1900 et Eurosujet, 1996).
  • Nationale 7 : circuit de tacots à travers une petite campagne évoquant la route bleue (Mack Rides, 1992).
  • Les Chaises volantes : manège de chaises volantes (Zierer, 1989).
  • L’Oxygénarium : descente de bouées dans un grand toboggan (WhiteWater West (en), 1999). Le script est ainsi résumé : « Ferdinand de Teffélé, à l’occasion de la Foire aux inventions de Paris, propose une machine pour prendre un bol d’air. Décontamination, expiration, arrivée aux sommets des cimes et c’est la chute ». Design conçu par Farmer Studios.
  • Attention Menhir : film de dix minutes diffusé dans un cinéma 4-D de trois cent places. Nommé Les Studios Idéfix, ce théâtre remplace le Cinématographe. L’attraction dure vingt minutes au total (CL Corporation, 2019)
  • Transdemonium : train fantôme sur le thème de l’an Mil. Fermé lors de la saison 2019. (Farmer Studios et WGH, 2003 – 2018).
  • L’Apocalypse : train fantôme ayant précédé le Transdemonium, ouvert très peu de temps et finalement démonté pour des raisons de sécurité (1989).
  • Main basse sur la Joconde : spectacle de cascades. Une course poursuite entre voleurs et gendarmes, avec effets pyrotechniques (1996 – 2018).
  • Périple Temporel : spectacle itinérant animé par deux guides décrivant les différentes époques présentes dans la zone (2013 et 2016).
  • L’Hôtel des artistes : spectacle d’animatroniques. Ce spectacle est supprimé de la programmation du parc entre 2012 et 2014.
  • Les Mousquetaires : spectacle mettant en scène les Trois mousquetaires entre les deux passages couverts de la zone (1992 – 2006).
  • Rapaces en vol libre : ancien spectacle de rapaces dans la zone moyenâgeuse.
  • Les Fables Géométriques : ancienne animation au théâtre de la Fontaine, proche des décors du spectacle des mousquetaires (1993).

6. La Gaule

Cette zone (aussi appelée Bienvenue chez les Gaulois) est composée d’une part du village d’Astérix et d’autre part du quartier anciennement nommé La Place de Gergovie en 1990 (cette partie était intégrée à La Rue de Paris l’année précédente 59), puis renommé Le Domaine Lacustre en 1995. Le village d’Astérix vu dans la bande dessinée y est reconstitué. Actuellement, la mise en scène dans le village (avec l’arrivée des héros de la série) se déroule à partir de midi. Il s’agit du principal lieu où l’on peut retrouver les personnages pour des prises de photos.

Cette zone contient douze attractions et propose deux spectacles :

  • Montagnes russes lancées, Intamin, prévues pour 2022.
  • Épidemaïs Croisières : circuit de bateaux faisant le tour du village (Tow boat ride, Intamin, 1989). Autrefois appelé La Balade d’Astérix, il change de nom et est remanié en 1999. Les passagers retrouvent des personnages des principales aventures d’Astérix (Astérix chez Rahàzade, Astérix chez les Helvètes, etc.).
  • Les Chaudrons : manège de type tasses où les visiteurs sont assis dans des chaudrons (Mack Rides, 1990).
  • Menhir Express : attraction type flume. Parcours entre la forêt et la zone égyptienne finissant par une chute de treize mètres (Hopkins Rides, 1995).
  • La Trace du Hourra : montagnes russes bobsleigh construites par Mack Rides, 2001. Neuf cent mètres de descente pour une vitesse approchant les 60 km/h.
  • Grand Splatch : circuit aquatique sur les hauteurs du rocher d’Astérix (emblème du parc, visible depuis l’autoroute) se terminant par une chute (type Shoot the Chute, Intamin, 1989).
  • La Petite Tempête : music express (Mack Rides, 1990).
  • Les Petits Chars Tamponneurs : autos-tamponneuses pour enfants (Zierer, 1989).
  • La Ronde des Rondins : montagnes russes junior réalisées par Zierer composées d’un parcours formant une boucle de soixante mètres, nommées à l’origine Le Serpentin (1989 – 2013). Transféré au parc de Fraispertuis-City, dans les Vosges.
  • La Forêt des druides : zone de jeux pour enfants avec toboggans, grotte magique… conçue par les deux architectes Catherine Rannou et Isabelle Devin (à l’origine du jardin des vents et des dunes au Parc de la Villette à Paris). Elles ont imaginé et créé les objets dynamiques de la zone, tels que le bain à brumisateur ou encore le champignon crachant de la fumée, et ont aménagé le jardin (1998 – 2013). Supprimée pour permettre l’aménagement de la Forêt d’Idéfix.
  • Chronos : spectacle de magie se déroulant dans le Théâtre de Panoramix de 600 places (2019). Il fut précédé par divers spectacles tels que Crypto – Illusions et mentalisme (2018), Magique Panoramix (2015 – 2017), Bilix chez Panoramix (2007 – 2008), Grande Illusion (2004 – 2007), 10 000 ans de magie (2000 – 2003) ou encore Panoramix, le duel des magiciens (1989). Le théâtre, qui fut autrefois rattaché à la zone de La Cité Romaine, a fermé ses portes en 2009 avant de rouvrir en 2015 après rénovation (sa façade a été modifiée notamment).
  • Du Rififi dans la basse-cour : spectacle au théâtre du barde mettant en scène un soldat romain catapulté accidentellement dans le village gaulois (2018). Anciennement Assurance Fou-rire avec Assurancetourix, Transgénix (le devin) et d’autres gaulois connus du village (2000 – 2008).
  • Secrets de druides : spectacle itinérant dans les allées du village gaulois (2014 – 2015).
  • L’Aquapodium : reconstitution du traditionnel banquet des fins d’albums, a disparu en 1990 au profit de la zone de restauration nommée Chez Selfservix puis Le Relais Gaulois (1989).